Plan rapproché de deux mains tapant sur le clavier d'un ordinateur portable.

Photographie de Glenn Carstens-Peters sur Unsplash

Appels

Concours de la bourse de stage postdoctoral 2023-2024 du Partenariat Des nouveau usages des collections dans les musées d'art

Appel à candidature pour la bourse de stage postdoctoral 2023-2024

Date limite pour soumettre une candidature : 17 novembre 2023

Le Partenariat Des nouveaux usages des collections dans les musées d’art propose une bourse de stage postdoctoral d’un montant de 20 000 $ pour l’année 2023-2024.

Critères d’admissibilité

1- Être titulaire d’un diplôme de 3e cycle universitaire (doctorat ou équivalent reconnu par une université québécoise) depuis moins de cinq ans avant le début du stage postdoctoral ;

2- Avoir pris des arrangements pour être affilié·e·s à une université ou à un établissement de recherche reconnus ;

3- Être supervisé·e ou prévoir l’être par l’un·e des chercheur·euse·s du Partenariat mentionné·e·s ci-après :

  • Sophie Bélair Clément (UQO) ;
  • Anne Bénichou (UQAM) ;
  • Mélanie Boucher (UQO) ;
  • Emmanuel Château-Dutier (UdeM) ;
  • Michael Eberle-Sinatra (UdeM) ;
  • Marie Fraser (UQAM) ;
  • Nada Guzin Lukic (UQO) ;
  • Johanne Lamoureux (UdeM) ;
  • Kristine Tanton (UdeM) ;
  • Jean-Philippe Uzel (UQAM) ;
  • Jérôme Vogel (UQO)

Critères de sélection

1- L’arrimage du projet de recherche avec un ou plusieurs des axes de recherche du Partenariat :

  • Axe 1 – la collection exposée
  • Axe 2 – la collection engagée
  • Axe 3 – la collection élargie
  • Axe 4 – la collection partagée

2- La qualité du projet de recherche : l’innovation du projet postdoctoral (sa faisabilité et ses retombées concrètes), la convergence et la complémentarité que le projet est susceptible de développer en lien avec l’axe d’insertion retenu ;

3- La qualité du dossier universitaire (formation, dossier de recherche, expériences professionnelles) ;

4- La bourse sera accordée aux jeunes chercheur·euse·s qui ne détiennent pas de financement des grands organismes comme le CRSH ou le FRQSC ;

5- Comme les grands organismes subventionnaires, le Partenariat encourage les jeunes chercheur·euses à rejoindre de nouveaux groupes de recherche lors de leur stage postdoctoral. Pour cette raison, les jeunes chercheur·euses qui ont réalisé leur doctorat en étant membres du Partenariat ne sont pas admissibles à ce concours.

Procédures pour soumettre sa candidature

Le dossier de candidature devra être envoyé à coordination@cieco.co au plus tard le 17 novembre 2024. Les dossiers incomplets ou en retard ne seront pas considérés. Le dossier devra comprendre les éléments suivants :

1- Le formulaire Bourse de stage postdoctoral dûment rempli ;

2- Une présentation du projet de recherche (sujet, problématique, méthodologie, contribution envisagée et liens avec l’un ou plusieurs des axes de recherche du Partenariat) (2 pages max.) ;

3- Le résumé de la thèse ;

4- Une bibliographie (5 pages max.) ;

5- Un CV faisant état des principales contributions et expériences en recherche (2 pages max.) ;

6- Deux lettres d’appui (dont l’une du ou de la superviseur·e) ;

7- Le dernier relevé de notes du doctorat ;

Le tout assemblé dans un seul document PDF.

Communication des résultats de sélection

Après avoir pris connaissance des dossiers de candidature, le comité d’attribution de la bourse se réunira en décembre 2023 et le Partenariat communiquera les résultats au plus tard en janvier 2024. Le comité d’attribution se réserve le droit de ne pas attribuer la bourse.

Versement de la bourse

La bourse de stage postdoctoral sera versée par l’université d’accueil et est soumise à des politiques qui peuvent varier d’une université à l’autre. Le montant total inclut les avantages sociaux si la bourse doit être convertie en contrat de recherche. Nous vous invitons à vous informer auprès de l’établissement où vous envisagez réaliser le stage.

Le stage postdoctoral devra débuter dans les 12 mois suivant l’octroi de la bourse.

CIÉCO cherche à développer une recherche équitable, diversifiée et inclusive.

Pour toutes questions, écrire à coordination@cieco.co ou visiter le www.cieco.co.

Membres

Jérôme Vogel
Portrait d'un homme portant des lunettes et un chapeau noirs.

Jérôme Vogel

Professeur à l’École multidisciplinaire de l’image, Université du Québec en Outaouais

Jean-Philippe Uzel
Portrait d'un homme portant une chemise bleu, des lunettes rectangles et des cheveux divisés sur le côté.

Jean-Philippe Uzel

Professeur au Département d’histoire de l’art, Université du Québec à Montréal

Kristine Tanton
Portrait d'une femme souriante au cheveux bruns attachés vers l'arrière.

Kristine Tanton

Professeure au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques, Université de Montréal

Johanne Lamoureux
Portrait d'une femme aux cheveux courts et blond portant une blouse rouge.

Johanne Lamoureux

Professeure titulaire au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques, Université de Montréal

Nada Guzin Lukic
Portrait en noir et blanc d'une femme aux cheveux foncé portant des lunettes noires.

Nada Guzin Lukic

Professeure à l’École multidisciplinaire de l’image, Université du Québec en Outaouais

Marie Fraser
Femme vêtue d'une veste bleu se tenant devant un édifice en brique sur lequel est inscrit « Canadassimo »

Marie Fraser

Professeure au Département d’histoire de l’art, Université du Québec à Montréal

Michael Eberle Sinatra
Portrait d'un homme souriant sans cheveux portant une barbe courte et des lunettes.

Michael Eberle Sinatra

Professeur titulaire au Département de littératures et de langues du monde, Université de Montréal

Anne Bénichou
Portrait d'une femme assise sur un siège, face à un ordinateur portable.

Anne Bénichou

Professeure à l’École des arts visuels et médiatiques, Université du Québec à Montréal

Mélanie Boucher
Visage d'une femme souriante au cheveux mi-longs brun foncés.

Mélanie Boucher

Professeure à l’École multidisciplinaire de l’image, Université du Québec en Outaouais

Sophie Bélair Clément
Portrait en noir et blanc d'une femme aux cheveux bruns et longs.

Sophie Bélair Clément

Professeure à l’École multidisciplinaire de l’image, Université du Québec en Outaouais

Actualités connexes